Les Rosiers : 6 Erreurs à éviter pour bien les Tailler

Pour profiter de belles roses dans son jardin ou sur son balcon, la taille des rosiers est un moment incontournable et très important. En effet, ce dernier permet d’avoir une floraison plus abondante, de donner une belle forme, et de permettre aux jeunes pousses d’être plus vigoureuses. Voici les conseils à suivre pour bien les tailler.

Voici les gestes à éviter.

I- Comment Tailler les rosiers

Il est toujours aussi important de tailler les plantes pour encourager la floraison et garder les sujets le plus longtemps possible en vie. Pour le tailler un rosier buisson:

– Gardez 5 branches principales bien réparties et dégagez le cœur de l’arbuste afin que l’air et la lumière puissent passer.

– Pensez à supprimer les branches qui se dirigent vers l’intérieur ainsi que le bois mort et les rameaux faibles.

– Pour les rosiers grimpants, gardez 4 à 6 branches charpentières palissées contre un mur ou une pergola.

II- Les erreurs à éviter

1- Tailler son rosier à n’importe quel moment de l’année

– Pour les rosiers non remontants (qui ne fleurissent qu’une seule fois par an), on procédera après la floraison, en été.

– Pour les rosiers remontants (qui fleurissent sur le bois de l’année), on effectuera une taille à la fin de l’hiver, lorsque les fortes gelées sont passées.

– Il est également possible de réaliser sur les rosiers remontants une taille d’automne (en novembre) ou une taille de Noël (fin janvier).

2- Mal tailler

– Il faut toujours couper les branches en biais afin que l’eau ne stagne pas sur la coupe (ce qui pourrait favoriser les maladies).

– Inclinez votre outil à environ 45° à l’opposé de l’œil : ainsi l’eau ne s’écoule pas sur ce dernier.

– Il faudra toujours couper à 5 mm au-dessus d’un bourgeon idéalement orienté vers l’extérieur du rosier.

3- Rabattre le rosier

– L’erreur que l’on fait souvent est de rabattre un rosier ou toute autre plante pour calmer sa vigueur; or, c’est tout à fait le contraire qui se produit.

4- Ne pas faire attention aux variétés

– Tous les rosiers ne sont pas égaux en matière de taille. Certains rosiers remontants assez anciens comme la “New Dawn” requièrent une taille très légère.

5- Ne pas utiliser les bons outils

– Veillez à tenir votre sécateur de telle manière à ce que la lame se trouve du côté du bois qui reste et la contre-lame du côté de la partie à couper.

– Pour de grosses branches, vous utiliserez un ébrancheur.

– Désinfecter les lames des outils entre chaque rosier avec de l’alcool à brûler ou de l’alcool à 90°. Vous enrayerez la propagation de potentielles maladies.

– Munissez-vous également de gants pour ne pas vous blesser avec les épines de votre rosier.

6-  Tailler court pour réduire la taille d’un rosier

– C’est une mauvaise idée car une taille sévère stimulera d’autant plus votre rosier. Si vous souhaitez limiter la croissance d’un rosier vigoureux, effectuez une taille plutôt longue.

– Si au contraire vous avez peur de trop couper un rosier de petite taille que vous voudriez voir se développer, coupez court.

Vous Pouvez Voir Aussi
© Astuces-Divers- Tous droits réservés 2021